Le Dernier Métro
Le Dernier Métro
Le Dernier Métro

Bar

Le Bô-Zinc Café

Infos pratiques
59 Avenue Mozart, 75016 Paris
01 42 24 69 05
Horaires

lundi: 07:00h - 01:00h

Mardi: 07:00h - 01:00h

Mercredi: 07:00h - 01:00h

Jeudi: 07:00h - 01:00h

Vendredi: 07:00h - 01:00h

Samedi: 08:00h - 01:00h

Dimanche: 08:00h - 01:00h

Partager

Si les habitués préfèrent attendre, sur le coin de trottoir devant le restaurant, leur place favorite, les moins chanceux seront debout au bar, mais pas moins bien servis.  Une chose est sûre : le lieu n’est jamais vide. Qui des cocktails bien serrés à 6 € ou du cheeseburger-frites-salade maison à 12,50 € (plat le plus cher de la carte) a le plus convaincu les sempiternels accoutumés de cet incontournable du 16ème arrondissement ? Ou serait-ce cette salade landaise, qui ne doit son nom végétal qu’aux rares feuilles de laitue croulant sous les morceaux choisis de canard, de jambon cru et d’une généreuse tranche de foie gras ?

Le couperet doit néanmoins tomber sur les desserts de la carte, comparativement onéreux. Et si l’on s’offusque de la mention « produits décongelés » qui accompagne les deux tartares proposés au menu (bœuf et saumon), on se souviendra de nos yeux se fermant avec délice dès la première bouchée. Maladresse excusée.

La moyenne d’âge n’est donc pas élevée quand il s’agit de déguster de la cuisine française sur quelques centimètres carrés de formica pour un petit billet sorti du portefeuille ; l’ambiance n’en est que plus vive et animée. Le patron du lieu, un grand barbu de la trentaine, mène d’une main rapide et enjouée le service impeccable de la maison.

Mention spéciale au brunch servi le dimanche dès midi, copieux et délicieux. Comme tous les plats goûtés au Bô Zinc en fait. Finalement, rien ne garantit mieux la promesse du retour qu’un premier arrêt dans ce bar-restaurant devenu QG des nombreux parisiens qui se pressent devant l’entrée. Et rien ne prédit mieux un troisième passage que la deuxième visite, qui ne suivra pas de très loin la première. Et ainsi de suite. Jusqu’à ce que vous ne demandiez la carte que pour vérifier que l’entrecôte grillée et sa pomme au four sont toujours au rendez-vous, à un prix annonçant le régal et la satisfaction due à notre chère amie, la bonne bouffe.

Alexandra Tavakelian

Découvrez le site

Bons plans similaires

Moonshiner

Ground Control

Le Rosa Bonheur… sur Seine