Le Dernier Métro
Le Dernier Métro
Le Dernier Métro

Bar

La Gare

Infos pratiques
01 avenue Corentin Cariou, 75019 Paris
Horaires

lundi: 18:00h - 01:00h

Mardi: 18:00h - 01:00h

Mercredi: 18:00h - 01:00h

Jeudi: 18:00h - 01:00h

Vendredi: 18:00h - 01:00h

Samedi: 18:00h - 01:00h

Dimanche: 18:00h - 01:00h

Partager

Il est de ces endroits intemporels où un sentiment ambivalent et unique vous envahit : celui de ne pas exactement savoir ce que vous y faites, tout en sentant que vous y êtes parfaitement à votre place. Établir une salle de jazz dans une ancienne gare de la petite ceinture au style urbain totalement décalé, c’est le pari qu’à fait La Gare pour se classer dans les inclassables.

Et quel pari réussi ! Notre voyage débute dans une allée étroite accolée aux anciens chemins de fers. Au bout de cette montée, des tables et des chaises en plastiques, une terrasse toute simple où des groupes de personnes discutent autour d’un verre, et une entrée de hangar à la déco street art qui ne peut nous échapper. L’espace d’un instant, nous avons réellement l’impression d’entrer dans un entrepôt désaffecté où personne n’oserait s’aventurer la nuit. Puis à l’ouverture de la seconde porte, l’ambiance jazzy nous submerge et nous pénétrons dans une grande salle de concert : certains dansent, d’autres écoutent et profitent de la musique assis dans la vingtaine de canapés à disposition, quand le reste, cocktails à la main discutent dans les 2000m2 de jardin.
Un bar dans une salle de concert ? Pas des moindre, une ardoise grande comme le mur et la CB prise à partir de… 0€, de quoi siroter tranquillement en écoutant le concert du soir.

Attention toutefois, la salle de concert n’est pas un lieu de réunion pour parler de ta journée de travail avec tes amis, tu pourras très bien le faire en terrasse.
Si les concerts sont entièrement gratuits, c’est parce que les gens y viennent pour partager un amour de la musique. Retraités, jeunes cadres, étudiants ou couples quadragénaires, tous y sont pour la même raison et respectent les artistes en écoutant la musique. Le patron est très strict sur le comportement à avoir, et la chose semble normale au vue de la qualité des prestations qui nous sont proposées chaque soir.

La participation financière est entièrement libre (emporte du liquide si tu souhaites laisser un petit quelque chose), les thèmes musicaux changent tous les soirs, tout comme les artistes qui s’y produisent. Ainsi d’un soir à un autre, on alterne entre des invités prestigieux comme le contrebassiste de Chet Baker et des groupes moins connus mais tout aussi talentueux.

Mais alors que retient-on d’une soirée à la Gare ?
A notre grand bonheur, que Paris regorge encore de ces lieux magiques qui savent réunir toutes les générations, tous les milieux sociaux autour de choses simples qui donnent le sourire. Ramener la simplicité par l’insolite, finalement c’est peut-être ça qui nous invite à revenir à La Gare encore et encore.

Nicolas Berlioux

Découvrez le site

Bons plans similaires

Moonshiner

Ground Control

Le Rosa Bonheur… sur Seine