Le Dernier Métro
Le Dernier Métro
Le Dernier Métro

Best-of

Le best-of des espaces éphémères

Infos pratiques
Horaires

lundi: 12:00h - 00:00h

Mardi: 12:00h - 00:00h

Mercredi: 12:00h - 00:00h

Jeudi: 12:00h - 00:00h

Vendredi: 12:00h - 01:00h

Samedi: 12:00h - 01:00h

Dimanche: 12:00h - 00:00h

Partager

Alors que le mois d’août tire à sa fin et que sonne immanquablement le glas de l’été, vous vous apprêtez à remballer vos espadrilles et votre molkky pour trouver refuge en terrasse chauffée. « Stop ! » s’écrie la Miss Météo du Dernier Métro : l’arrière-saison s’annonce radieuse, et les espaces éphémères ou simplement en plein air feront encore parler d’eux d’ici à fin septembre. Petit tour d’horizon de nos quatre lieux préférés pour des after-work aérés.

 

#1 La Base Filante

Cergyssois et fiers, ce lieu tenu par d’anciens ESSEC était… comme une évidence. A deux pas du Père Lachaise, une immense friche de 3000m² a été réaménagée en terrasse éphémère grand format. L’espace est brut, presque improvisé, tout en se faisant cocon entre les immeubles alentour et la rue en contrebas. Quelques palettes, quelques blocs de béton font office de tables autour des chaises longues réparties un peu partout dans la friche. Ici ou là, on croise un jeu de pétanque, un baby-foot, un mur d’escalade ou un groupe de hipsters en train de jouer au molkky.

Niveau boisson, La Base filante a fait de son créneau la bière artisanale et c’est une réussite : vous trouverez une Pale Ale très sympathique et une IPA de caractère en pression, mais aussi diverses bières locales en bouteille. Et parce qu’ils ont (presque) pensé à tout, un foodtruck proposant des sandwiches et grilled cheese est là pour les petites faims. Avec un peude chance, vous aurez droit à un DJ set ou à un live d’artiste – mais pas trop tard, il faut bien penser au voisinage – pour accompagner votre moment de douce évasion. N’oubliez pas votre carte ESSEC pour -10% sur vos consos !

49 Boulevard Ménilmontant, 75011 ; ouvert tlj 18-22h30

 

#2 Le Jardin 21*

Pour vous l’est parisien c’est « loin », « mal desservi », « pas très sympa » « mal famé » mais surtout très flou ? Pour nous aussi. Jusqu’au 30 septembre, le Jardin 21* vous permet de renouer avec ce quartier dans lequel vous n’auriez a priori jamais mis les pieds.

Le long du canal de l’Ourq, l’équipe de LaPlage de Glazart a ouvert pour l’été un espace mêlant activités, musique, boissons et restauration rapide.   Après l’agitation de la Villette vous apprécierez à coup sûr cet espace de détente, qui vous permet de profiter d’une bière et d’une pizza bios entre deux plantes aromatiques, bercés par un son cumbia funk ou soul.

Ce jardin à cultiver à vocation de valorisation de la biodiversité vous offre une pause rafraichissante, au milieu d’un cadre qui change des bistrots parisiens et vous fera voyager hors de la capitale.

12 rue Ella Fitzgerald, 75019 ; ouvert 11h-22h mer, jeu, dim, et jusqu’à minuit ven et sam

 

#3 Le 88 Ménimontant

Il est là, il est de retour, pour une deuxième (et, hélas, dernière) saison : c’est le 88 Ménilmontant ! Guinguette gérée par la fameuse Bellevilloise et qui, dans une démonstration de pragmatisme qui laisse sans voix, a pris pour nom son adresse à la frontière des XIXe et XXe arrondissements, le 88 Ménilmontant cultive l’étonnement de ses heureux convives.

 

L’établissement, dans ce pur esprit de reconversion urbaine si en vogue à Berlin ou à Londres, s’est installé sur le terrain éphémère d’un immeuble démoli et où se dresseront bientôt des logements sociaux. Profitez donc jusqu’au 30 septembre de ce lieu où se mêlent arômes des bouis-bouis exotiques, musique branchée et débats enflammés sur le dernier « roman » d’Édouard Louis – « un pavé dans la mare, comprenez-vous ? » Vous n’avez plus qu’à vous installer sur un transat, enfouir vos pieds dans le
sable et siroter l’un des nombreux breuvages qui vous rappelleront davantage les cigales de Provence ou les collines de Toscane que le tumulte de la butte Ménilmontant.

Astuce : rendez-vous jeudi, 6 septembre pour le Hoummous Party de la rentrée ! https://www.facebook.com/events/233423904161274/

Ouvert 16h30-22h30 la semaine, 12h-23h le week-end

 

#4 L’Aérosol

Nec plus ultra du Paris bohême, lieu de congrégation du BDA et pourtant plaisir coupable de quartiers plus huppés, l’Aérosol a de quoi rebuter. « Marx Dormoy ? » s’inquiète-t-on, s’accrochant à son portefeuille. Pas tout à fait : il faut encore longer les rails de la Gare de l’Est pour enfin déboucher sur la coqueluche du street-art parisien. Ancien hangar ferroviaire, vestige du Paris industriel qui a vu naître L’Assommoir, les lieux sont vastes et ont de quoi dérouter les habitués de la promiscuité des terrasses. Food-trucks, grandes bobines de fil faisant office de tables et bières standard quoiqu’un peu chères donnent sur une immense esplanade où des grapheurs virtuoses côtoient des enfants aux parents soucieux de leur créativité – et de les faire sortir du confinement des appartements haussmanniens, quitte à respirer les vapeurs des bombes… aérosol. C’est une explosion de couleurs qui se livre à vos yeux parfois émerveillés, parfois dubitatifs, et qui redore le blason d’un quartier souvent délaissé.

54 rue de l’Evangile, 75018 ; ferme lun/mar, ouvert 11h à partir de 11h tlj, jusqu’à 21h mer/jeu, 00h ven, 2h sam et 20h dim.

Bons plans similaires

Le top 5 des bars à cocktails parisiens