Le Dernier Métro
Le Dernier Métro
Le Dernier Métro

Restaurant

Les Inséparables

Infos pratiques
12 rue Francoeur, 75018 PARIS
01 42 55 42 41
Horaires

lundi: Fermé

Mardi: 12:00h - 23:00h

Mercredi: 12:00h - 23:00h

Jeudi: 12:00h - 23:00h

Vendredi: 12:00h - 23:00h

Samedi: 11:00h - 23:00h

Dimanche: 11:00h - 23:00h

Partager

Les Inséparables … Ah ! Voilà un nom qui évoque, qui en jette, qui en promet – et dont on redoute qu’il déçoive ? Lorsque l’être aimé vous annonce, alors que vous sombrez inlassablement du fait de votre cours de statistiques du vendredi matin – ô cruel ! – qu’il y a réservé une table pour le soir-même, vous voilà soudain redressé, requinqué, et mû par le geste et la métaphore qui l’accompagne.

 

Perché au sommet de la rue Francoeur, juste en contre-bas de la rue Caulaincourt qui ceint Montmartre, Les Inséparables affiche cette distincte quiétude, cette tranquille nonchalance typique de la Butte. Franchissant le rideau qui le sépare du tumulte de la rue, on s’émerveille du sublime zinc d’époque, auquel on s’accoude, le temps d’être placés et de feuilleter la généreuse carte des boissons dont les prix, au vu du standing, gardent les pieds sur Terre.

 

Un premier coup d’œil au menu – saisonnier – annonce de la bonne, de la vieille, de la vraie cuisine française, à la façon de nos aïeux et de nos régions. Se côtoient tout naturellement tartare de veau, Mont d’Or, salades, carré d’agneau, noix de Saint Jacques, aiguillettes de canard… Une ribambelle, au fond, de déjeuners dominicaux sublimés par une touche du chef. Or, au regard plus posé, il appert qu’au tartare on a assorti roses, litchis et mayonnaise harissa. La salade est faite de soupions et de tentacules frits. Quant à l’agneau, on l’a drapé d’une parure de pistaches et marié à un audacieux houmous de pois cassés. Verdict ? Un véritable sacrement. La marque, la signature des Inséparables est bien celle-ci : la réinvention ni forcée, ni prétentieuse, mais bien subtile et travaillée de mets classiques, ancrés dans un territoire, mais au regard porté vers une altérité.

 

Une altérité harmonieuse, contre toute attente, à l’image peut-être de la vie conjugale ? Le lieu, fait rare à Paris, dégage une certaine intimité. Le service est irréprochable : souriant, avisé, mais discret. Professionnel, en somme, et respectueux. Avec des traits d’esprit, que l’on retrouve bien sûr dans les associations loufoques des plats, dans l’élégance des assiettes, savamment décorées et fleuries, mais aussi dans les desserts : en sus des classiques profiteroles et café gourmand, on retrouve l’excentrique Eton mess et la mystérieuse « pâtisserie de la Goutte d’Or », un si bel hommage à ce quartier voisin des escaliers policés de Lamarck-Caulaincourt. Deux mondes, deux styles, et deux franches et fraîches réussites qui couronnent un sans-faute à l’excellent rapport qualité/prix. J’en suis conquis, et ce jusqu’à ce que la mort m’en sépare.

Du Mardi au Vendredi 12h-15h et 19h-23h ; Samedi et Dimanche : 11h-15h et 19h-23h

David Colla

Découvrez le site

Bons plans similaires

Les Puces des Batignolles

PaperBoy

Panasia Beaugrenelle