Le Dernier Métro
Le Dernier Métro
Le Dernier Métro

Bar

L’Escale

Infos pratiques
34 rue Clignancourt 75018 Paris
06 65 50 13 33
Horaires

lundi: 18:00h - 03:00h

Mardi: 18:00h - 03:00h

Mercredi: 18:00h - 03:00h

Jeudi: 18:00h - 03:00h

Vendredi: 18:00h - 03:00h

Samedi: 18:00h - 03:00h

Dimanche: Fermé

Partager

L’Escale n’est pas votre bar de quartier. Ceci n’est pas le nième bar à cocktail branchouille où vous ne rentrerez pas sans chemise et où la moindre goutte d’alcool vide le portefeuille à défaut de remplir l’estomac. Non, ici un verre de cocktail c’est une pinte avec un tiers de bouteille de rhum à l’intérieur et ça coûte 5 euros ! La messe est dite, les dés en sont jetés, bref vous ne sortirez pas vivant ou du moins pas sobre de ce repaire de stars.

La première star de la maison s’appelle le mojito, peut-être parce que c’est le seul cocktail potable mais sûrement plutôt parce que la musique cubaine agit comme un message subliminal sur le cerveau éméché voire complètement débranché du bétail qui sert de clientèle. S’il vous venait l’envie d’un peu de nourriture autre que les glaçons la deuxième star s’appelle la pizza à 6 euros et elle a le meilleur rapport qualité-prix du lieu. En effet ce n’était pas précisé mais à ce prix là et pour cette quantité ne vous attendez pas à des cocktails de haute volée, mais bien à vous prendre une grosse patate de forain à chaque gorgée. Ce qui nous amène à la troisième star, le patron/barman de l’institution au rire tonitruant et à la main généreuse quand il s’agit de remplir un verre. Mais la main qui donne est celle qui ordonne et si le bar monte trop en température il n’est pas rare que pour éviter tout risque d’explosion le patron décide d’une fermeture anticipée.

Attention risque d’éboulement, L’Escale se terminera vite en escalade si vous tentez de vous frayer un chemin jusqu’aux toilettes tant le lieu est exigu et bondé. Vous l’aurez compris le meilleur et le pire se côtoient en ces lieux : décoration douteuse, musique douteuse, hygiène douteuse, alcool douteux et promiscuité, passer une soirée à l’escale est toujours une expérience de vie, de celles qui font prendre conscience de l’insignifiance de l’homme et de l’importance de ne pas dériver vers des réflexions philosophiques douteuses. Contentez-vous de regarder les étoiles et si elles tournent, rentrez chez vous !

Maxime Langevin

Découvrez le site

Bons plans similaires

Moonshiner

Ground Control

Le Rosa Bonheur… sur Seine