Le Dernier Métro
Le Dernier Métro
Le Dernier Métro

Best-of

Le top 5 des bars à cocktails parisiens

Infos pratiques
Horaires
Partager

Le Dernier Métro vous propose son top 5 des bars à cocktails et comme le veut la formule : * Attention 2 d’entre eux vont vous surprendre !*.

 

  1. L’indétrônable Candelaria

Que ce soit pour la qualité des cocktails, le cadre atypique, ou les prix relativement abordables (entre 9 et 13€ les cocktails, mais on peut aussi prendre une bière), la Candelaria reste un incontournable et se retrouve aux premières places des classements de ce type. Il est d’ailleurs le premier bar français à apparaître dans The World’s 50 Best Bars en 2016 en atteignant la 14ème place mondiale.

Comme de plus en plus de bar à cocktails à Paris s’inspirant de la prohibition américaine, c’est un bar caché. Cette fois c’est un restaurant de tacos qu’il vous faudra traverser pour accéder au bar du même nom. Mais à l’inverse des bars cachés les plus célèbres comme le Lavomatic ou le Moonshiner, vous payez non seulement le cadre, mais aussi parmi les meilleurs cocktails de Paris.

52 rue de Saintonge (3eearrondissement), ouvert tlj de 18h à 2h. €€-€€€

 

  1. Le très secret Maria Loca

A l’inverse du bar précédent, le Maria Loca ne semble apparaître dans aucun classement. La raison est sûrement que le cadre du Maria Loca n’est peut-être pas aussi impressionnant que la plupart des bars à cocktails parisiens. Ici pas de passage secret, mais une salle petite, et une devanture assez classique. Situé à 5 minutes du Sherry Butt, et 10 minutes du Pas de Loup et du Moonshiner, c’est-à-dire pas très loin de Bastille, il reste pourtant dans l’ombre de ses voisins.

Pour autant, le Maria Loca n’est pas à plaindre et est très souvent rempli que ce soit par les résidents du quartier ou les barmans ayant fini leur service.

Dans le verre c’est juste parfait et les barmans passent du temps à vous expliquer chacune de leur création. Mention spéciale à toutes leurs créations à partir de Mezcal.

Comptez 13€ pour un cocktail, mais un large choix de bières est disponible.

31 Boulevard Henri IV (4e arrondissement), lun-sam 18h-2h, fermé le dimanche, €€-€€€

 

  1. L’Experimental Cocktail Club

C’est devenu une institution près de la rue Montorgueil mais il reste indéniablement l’un des meilleurs bars à cocktail de la capitale. Sans être un bar caché, l’ECC n’est pas forcément facile à trouver (en même temps sans devanture c’est pas très pratique).

Une fois dedans c’est plutôt sombre, et étroit un peu comme… le goulot des dizaines de bouteilles qui trônent derrière le bar. Mention spéciale aux cocktails secs, et à leur préparation vieillie en fût, globalement pas grand-chose à reprocher, si ce n’est des tarifs un peu élevés.

37 rue Saint-Sauveur (2e arrondissement), lun-jeu 19h-2h, ven-sam 19h-4h, dim 20h-2h, €€€

 

  1. Le Harry’sNew York Bar

Si vous aimez les cocktails mais aussi – une fois n’est pas coutume – si vous aimez juste prendre des verres et passer du bon temps, le Harry’s est fait pour vous.

Au passage si vous ne cochez aucune des cases précédentes vous êtes priés de quitter ce site de manière imminente.

En effet, le Harry’s est donc censé être le plus vieux bar à cocktail d’Europe (1911 tout de même), on y a notamment inventé le bloody mary et moult mélanges « sanglants ». Évidemment tradition oblige vous ne trouverez pas beaucoup de modernité dans l’exécution de certains cocktails ou dans l’esprit du bar, les barmans sont en blouse blanche et la carte est composée de grands classiques.

Mais c’est cet esprit traditionnel qui fait le charme du Harry’s, si vous en avez marre des bars à cocktails guindées, ceux qui justement ne disent plus bloody mary mais « émulsions de tomates jaunes, complexe d’épices et liqueur amidonnée » alors allez-y et profitez de l’ambiance américaine, des concerts au sous-sol, des supers hot-dogs et de cocktails classiques parfaitement exécutés et à prix corrects.

5 rue Daunou (2e arrondissement), ouvert tlj 10h30-4h, €€-€€€

 

  1. Café moderne

Le café moderne est – comme son nom ne l’indique pas – une fusion entre un bar à cocktail et un restaurant traditionnel de boulettes.

Derrière le comptoir du café moderne ne se cache pas n’importe quel Barman, il s’agit en effet de Mido Ahmed Yahi (Mido pour les intimes et ceux qui veulent impressionner leur « date »). Il a représenté la France à la World Class Competition2014 et a fini 3eme meilleur barman de la terre. Par conséquent je vous le donne en mille : ses cocktails sont plutôt bons. N’hésitez pas à bavarder avec Mido, à vous laisser guider, et même à lui donner carte blanche, vous serez rarement déçu et toujours resservi le cas échéant.

Si les cocktails sont d’une rare élégance, vous risquez toutefois d’être déçus par le lieu. C’est en effet un bar/restaurant à l’élégance simple, où il est préférable de venir pour débuter une soirée entre amis, ou clôturer un bon repas. Faites-le donc découvrir à votre entourage passionné de cocktail, les prix (entre 9 et 12€) étant par ailleurs très abordables pour des cocktails d’une telle qualité.

19 rue Keller (11e arrondissement), ouvert mar-dim le midi et mar-sam 19h30-00h, €€

 

Chimiquement vôtre,

 

Sylvain

 

PS : Si on avait dû faire un top 10 voilà ce qu’on aurait fait :

  1. Le Lulu White
  2. Le Dirty Dick
  3. Le Mary Céleste
  4. Le Gravity Bar
  5. Et à égalité le Moonshiner pour son cadre incroyable et le Prescription Cocktail Club histoire d’avoir une adresse rive gauche.

Bons plans similaires

Le best-of des espaces éphémères