Le Dernier Métro
Le Dernier Métro
Le Dernier Métro

Cinéma

Cinéma Christine 21

Infos pratiques
4 Rue Christine, Paris
Partager

Cinéma Christine 21

Paris, ville lumière, Paris, ville des Lumières, Paris lumineuse, radieuse, éclairant l’espace et le monde de sa lanterne. Aujourd’hui, il est donc temps de rendre hommage à d’autres Lumière, frères de leur état, et inventeurs du cinéma. Coup de projecteurs, donc, vers les salles obscures. Paris, avec ses quatre-cents trente et un écrans (actuels ou en travaux), crève l’affiche, et même si Cannes et Deauville fanfaronnent, la véritable star reste Paris. Paris demeure, mais ne se rend pas.

            Près d’une quarantaine d’établissements sont classés d’Art et d’Essai. Comme si passer des blockbusters n’était pas de l’art. Parmi eux, il y en a un qui retient l’attention, qui réveille en nous une chose que beaucoup d’autres cinémas indépendants sont incapables de faire : l’envie d’y aller, d’y séjourner le temps d’une séance. J’ai nommé Christine 21, queen des salles obscures.

            C’est dans le 6è arrondissement de Paris que l’on retrouve cette pépite. Au 4 rue Christine, l’on aperçoit les lourdes portes Louis XIV, écrin classé aux monuments historiques, avant de pénétrer dans ce cinéma, qui ne projette que des films triés sur le volet. Autrement dit, que des vieux films, ceux que la critique appelle désormais « cultes ». Films d’auteurs, films engagés, mais toujours parmi les meilleurs films américains jamais réalisés.

            Si Henry ne Fonda pas ce cinéma, il y est toujours à l’affiche, permettant à tous de revoir et de découvrir les raisons de sa colère, ainsi que celle des onze autres hommes. Christine 21, ex Action Christine, ex Studio Christine, change de nom mais garde ses vieilles pellicules à l’abri, et vous permet de venir les découvrir dans une de ses deux salles sombres, afin de vous replonger dans une atmosphère unique.

Lucas Lesachey