Le Dernier Métro
Le Dernier Métro
Le Dernier Métro

Jardin

Le Jardin du Luxembourg

Infos pratiques
75006 Paris
Partager

On pourrait commencer la description du jardin du Luxembourg comme un article Wikipédia : définition des termes (« jardin ouvert au public ») et chiffres clefs (23 hectares, 1612, 6è arrondissement)…

Ou sinon, plus simplement, parce que mon intérêt pour Marie de Médicis comme pour les jonquilles est limité, du jardin du Luxembourg comme je le vois. Poumon parisien, écrin de verdure, havre de paix et d’autres expressions toute faites ne sauraient décrire l’ambiance générale du lieu.

Ici, tout n’est que luxe, calme et volupté. Entrecoupés parfois des cris d’enfants braillards, du souffle rauque des coureurs ou des conversations animées des badauds.

Mais ne vous-y méprenez pas, le jardin n’attire en son sein que les gens venus volontairement s’y prélasser, s’y défouler, s’y rencontrer, et rarement les gens de passage, ces gens collants du métro, cette masse grouillante et sans visage.

Ceci n’est pas une lettre ouverte contre les Parisiens, mais bien une invitation au voyage, à la découverte du jardin, verdoyant au soleil, apaisant sous le ciel brouillé. Printemps fleuri, automne pluvieux, hiver neigeux ou été caniculaire, le jardin décline ses facettes sans se soucier du temps.

Ma description n’est pas précise, mais je vous avais prévenu : ça a été pour moi une découverte, le rêve d’un curieux qui avait lu un plan de métro…

En résumé, et même si c’est difficile à croire, le jardin du Luxembourg est le lieu qui dessine un sourire sur les lèvres des Parisiens.

Lucas Lesachey

Bons plans similaires

La Coulée Verte